ACCUEIL

SA VIE-SA CARRIERE
        »
Biographie
        » Filmographie
        »
Broadway
        » Télévision
        »
Répliques de films
        »
Chansons de films
        »
Citations

GALERIES PHOTOS
        »
Photos de films
        » Affiches de films
        » Magazines
        »
Portraits
        »
Spécial Danse

BONUS
        » Programme TV
        »
DVDthèque
        » Quizz
        » Liens

CONTACTS
        
Newsletter
        
Livre d'or
        
Contact
    

 

 

 

 

 
 

 

.: BIOGRAPHIE :.

1912 - 1996

Eugene Curran Kelly est né le 23 août 1912 à Pittsburgh, Pennsylvanie. Il est le troisième d'une famille de 5 enfants. James Kelly, représentant/vendeur de phonographes, fait vivre sa famille modestement, et Harriet Curran Kelly initie ses enfants - Jay, Jim, Gene, Louise et Fred - à la danse et se produisent en amateur dans des spectacles dansants. A l'époque, Gene a 8 ans. Mais il préfère le sport à la danse. Adepte de gymnastique, de hockey sur glace, de natation, de football et de base-ball, Il veut devenir plus tard joueur professionnel dans l'équipe de base-ball de Pittsburgh. Ses performances athlétiques lui sont bénéfique pour sa carrière. Plusieurs années après, dans une émission intitulée "Dancing: a man's game", Gene démontre que la danse n'est qu'une extension de mouvements de gymnastique. Pourtant, Gene n'aime pas trop les leçons de danse mais cela le rend très populaire auprès des filles.

Gene Kelly et ses frères et soeurs

Gene et son frère Fred se produisent en public sous le nom de "The Kelly Brothers", et dansent même au "Cab Calloway". Ils prouvent qu'ils connaissent le monde du spectacle, qu'ils savent mémoriser les pas, et même innover avec leurs chorégraphies. En 1932, le "Studio de Danse de Gene Kelly" est fondé à Pittsburgh et un autre à Johnstown. C'est une affaire familiale, avec Harriet comme manager, James comme comptable, et Gene, Louise et Fred comme professeurs. L'un de leurs nombreux élèves se rappelle que, en tant que professeur, Gene est toujours enthousiaste, énergique. Cet ancien élève se rappelle que Gene prenait toujours son temps avec chaque élève, pour être sûr qu'aucun ne soit en reste, et il n'abandonnait jamais un élève, sans se soucier de leurs faibles capacités de danseurs.

Gene Kelly à 18 ans

Gene participe activement au studio, tout en suivant les cours. De plus, il dirige et s'occupe de chorégraphies de plusieurs spectacles pour le théâtre de Pittsburgh et d'autres pour l'Université de Pittsburgh. En 1933, Gene est diplômé à l'Université de Pittsburgh, spécialité "économie". A cette époque, la Grande Dépression frappe durement sa famille. Gene effectue de nombreux jobs : serveur dans un café, maçon... Après le lycée, Gene étudie le droit à l'Université de Pittsburgh, mais la danse lui manque.

En 1938, Gene tente sa chanse à Broadway. On lui confie un rôle dans "Leave It to Me ". Il enchaîne ensuite avec un rôle plus important, dans "One for the Money" (1939). Le succès arrive avec "The Time Of Your Life" de William Saroyan. La tournée dure 22 semaines, et la pièce décroche la récompense de la Critique de Théatre. Gene enchaîne ensuite avec la chorégraphie de " Diamond Horseshoe ". Il rencontre Besty Blair,une jeune danseuse de 16 ans. Début 1940, Gene est choisi pour être la star de "Pal Joey" : il incarne Joey Evans, un propriétaire de night club, que rien n'arrête. Le spectacle est un succès. 270 représentations sont données. Une pause du spectacle lui permet de chorégraphier "Best Foot Forward" de George Abbot. Puis Gene reprend la tournée de "Pal Joey" pour 2 semaines. Grâce à cette pièce, le producteur David Selznick lui offre un contrat. Ne pouvant pas partir sans Besty, ils se marient à Philadelphie, en septembre 1941.

Gene Kelly arrive à Hollywood 5 mois avant le début du contrat. Au début, le studio ne sait pas quoi faire de lui : aucune comédie musicale n'est prévue. Le producteur Arthur Freed persuade Louis B. Mayer d'acheter son contrat à son beau-fils Selznick.

Le premier film au cinéma de Gene Kelly est "For Me and My Gal", avec Judy Garland. Le rôle est assez proche de celui qu'il jouait dans "Pal Joey". Le film est un succès, et Gene Kelly demande à Judy de lui en apprendre davantage sur le métier d'acteur. Il semble bien que Gene ait un avenir à Hollywood, mais une fois encore, le studio ne sait pas quoi faire de lui. On voit Gene dans plusieurs comédies musicales mineures, et dans des films de guerre ; il est plutôt bien accueilli par la critique. Besty et Gene Kelly s'installent à Hollywood, et une petite fille, Kerry, naît en 1942.

Gene Kelly, Betsy Blair et leur fille Kerry

En 1944, la Columbia " emprunte " Gene à la MGM pour une petite comédie musicale, "Cover Girl ", avec Rita Hayworth. Ce film est un immense succès, et marque les débuts de Gene Kelly en tant que grand chorégraphe. Réalisant l'immense talent de Gene, la MGM le plaçe dans le prochain grand film de la compagnie: "Escale à Hollywood". Gene est nominé aux Academy Award comme meilleur acteur.

Malgré son immense succès, Gene Kelly souhaite plus que jamais servir sa patrie. Malgré les protestations de la MGM, il s'engage dans la Navy. Sous le grade de lieutenant, il travaille dans la division aéronavale de Photographie jusqu'en Mai 1946.

De retour de la guerre, Gene tourne principalement dans des comédies musicales, dont "Living in a Big Way", "Le Pirate" et " Match d'amour. Puis il réalise "On the Town" (Un jour à New-york). Ce film ouvre de nouvelles perspectives, avec un tournage en extérieurs. S'enchaîn ensuite "Un Américain à Paris", récompensé aux oscars en 1951 comme le meilleur film de l'année. Le film récolte 6 autres Oscars, dont un pour Gene Kelly.

Gene poursuit avec "Chantons sous la pluie". Ce film reste l'une des plus grandes comédies musicales américaine. Gene Kelly prend beaucoup de plaisir de danser avec Cyd Charisse. Pour reprendre les mots de Will Friedwald, "ce ne sont pas seulement les quatres minutes les plus formidables de l'histoire, mais tout ce que la danse pourrait être - une glorieuse affirmation de ce que signifie être en vie ". Après "Chantons sous la pluie", Gene part s'installer en Europe. Gene travaille sur "Crest of the Wave" et "Devil Makes Three", deux rôles dramatiques. Il en profite pour lancer ce qu'il espère être le sommet de sa carrière : réaliser, chorégraphie et jouer dans un film entièrement dansé, intitulé "Invitation à la Danse". La MGM retarde la sortie de ce film de presque 5 ans, et bien qu'il soit classé comme étant un grand film d'art, il ne reçoit pas le succès escompté par Gene. Après son retour aux Etats-Unis, Gene apparaît dans 2 comédies musicales : "Brigadoon" et "Beau fixe sur New-York". Ce film est le dernier co-réalisé par Gene et Stanley Donen, et la dernière occasion pour les deux amis de longue date, de se parler avant une quarantaine d'années. Ce qui avait été une bonne coopération amicale n'est plus, et le film souffre de ce changement. Ce film devait être une suite de " Un Jour A New York", mais ni Frank Sinatra, ni Jules Munshin n'était disponibles. Dan Dailey et Michael Kidd, leurs remplaçants, sont des danseurs confirmés mais la complicité entre les acteurs n'est pas la même que sur le tournage de " Un jour à New-York ". "Beau fixe sur New-York" est une bonne comédie mais trop sombre et cynique pour les années 50). En résumé, le film est en avance sur son temps et ne décroche pas un énorme succès.

La fin des années cinquante est difficiel pour Gene : Il rompt définitivement avec son ami Stanley Donen, et divorce, après 15 ans de mariage avec Besty. De plus, ses relations avec la MGM se détériorent. La direction de la compagnie refuse de lui prêter de l'argent pour la réalisation de films tels que "Pal Joey" ou "Guys and Dolls". En 1957, Gene tourne son dernier film pour la MGM, "Les Girls".

Gene Kelly, Jeannie Coyne et leurs enfants Bridget et Thimothy

En 1960, Gene se marie avec Jeannie Coyne, une de ses assistantes. Ils ont deux enfants: Timothy (1962), et Bridget (1965). C'est durant cette période que Gene travaille sur des projets tels que la réalisation de "Hello Dolly", "Cheyenne Social Club" Il apparaît également sur le petit écran ("Going My Way"). En 1964, Gene part pour l'Afrique. En 1973, sa femme Jeannie décède d'un cancer. Gene assume le rôle de mère et de père auprès de ses deux enfants. Il n'accepte plus de travail important, qui l'éloigne de chez lui. Pendant les années 70 et 80, Gene apparaît dans de nombreuses rétrospectives et scéances de remise d'Oscars. "That's Entertainment" et "That's Entertainment II" sont des succès. En 1982, Gene reçu les honneurs du Kennedy Center, et en 1985, une récompense de " l'American Film Institute" pour sa carrière.

Gene Kelly et Patricia Ward Kelly

En 1990, Gene se marie avec l'écrivain Patricia Ward. Il consacre les dernières années de sa vie à l'écriture de son auto-biographie, qui reste inachevée. Il décède le 2 Février 1996 d'une série d'infarctus.