ACCUEIL

SA VIE-SA CARRIERE
        »
Biographie
        » Filmographie
        »
Broadway
        » Télévision
        »
Répliques de films
        »
Chansons de films
        »
Citations

GALERIES PHOTOS
        »
Photos de films
        » Affiches de films
        » Magazines
        »
Portraits
        »
Spécial Danse

BONUS
        » Programme TV
        »
DVDthèque
        » Quizz
        » Liens

CONTACTS
        
Newsletter
        
Livre d'or
        
Contact
    

 

 

 

 

 
 

 

.: POUR MOI ET MA MIE :.

For me and my gal - 1942

M.G.M. - Couleurs - 100 minutes

D'après une histoire de Howard Rogers

GENERIQUE

Production :

Arthur Freed

Mise en scène :

Busby Berkeley

Scénario :

Richard Sherman, Fred Finklehoffe et Sid Silvers

Photographie : William Daniels
Direction musicale : George Stoll
Chorégraphie : Bobby Connolly
Direction artistique : Cedric Gibbons
Montage : Ben Lewis

 

CASTING

Gene KELLY : Harry Palmer

Ben BLUE : Sid Sims

Judy GARLAND : Jo Hayden Lucile NORMAN : Lily Duncan
George MURPHY : Red Metcalfe

Keenan WYNN : Eddie Miller

Martha EGGERTH : Eve Minard

Richard QUINE : Dany Duncan

 

L'HISTOIRE

La carrière difficile de deux danseurs de music-hall, au moment où l'Amérique entre en guerre...

 

AUTOUR DU FILM

Ce 1er grand rôle que tient Gene Kelly dans ce film n'est pas sans rappeler celui qu'il interprétait dans la pièce Pal Joey : un jeune danseur charmant, mais quelque peu égoïste et vaniteux.

Le rôle de Gene Kelly devait revenir à George Murphy, mais grâce à Judy Garland et Arthur Freed, c'est Gene qui obtient le rôle. George hérita d'un rôle plus secondaire.

Il y a 18 chansons et danses. La chanson vedette "When you won a tulip" est interprétée en duo par Gene Kelly et Judy Garland ainsi que le classique "Ballin' the Jack". Gene Kelly, en soliste, a le numéro "Tramp Dance" et avec Ben Blue, il a une scène de vaudeville : "Frenchie, Frenchie". Judy Garland chante en solo : "Oh, you beautiful Doll", "Smiles", "Till we meet again" et "After you've gone".

Gene Kelly révèle : "Je n'avais pas la moindre expérience des studios lorsque le film démarra, vous pouvez imaginez mon anxiété ! Mais, à la fin du tournage, j'en savais déjà suffisamment grâce à Busby et à Judy, qui avaient réussi à persuader la M.G.M. de faire appel à moi !"