ACCUEIL

SA VIE-SA CARRIERE
        »
Biographie
        » Filmographie
        »
Broadway
        » Télévision
        »
Répliques de films
        »
Chansons de films
        »
Citations

GALERIES PHOTOS
        »
Photos de films
        » Affiches de films
        » Magazines
        »
Portraits
        »
Spécial Danse

BONUS
        » Programme TV
        »
DVDthèque
        » Quizz
        » Fonds d'écran
        »
Liens

CONTACTS
        
Newsletter
        
Livre d'or
        
Contact
    

 

 

 

 

 
 

 

.: REPLIQUES DE FILMS :.

 

CHANTONS SOUS LA PLUIE

- Don Lockwood : "Oh Lina, vous avez encore lu ces magazines. Ecoutez-moi, Lina : il n'y a rien et il n'y aura jamais rien entre nous...sauf de l'air..."

- Cosmo Brown :"Lina. Elle ne sait ni jouer, ni chanter, ni danser. Un vrai tiercé."

- Lina Lamont : "Ils ne peuvent pas faire ça à Lina Lamont. Ils ne se moqueront pas longtemps de moi. Moi qui fait plus d'argent que les trois mousquetaires à eux deux !"

- Lina Lamont : "Donnez-moi un texte, je le mémoriserai !
- Cosmo Brown : La Déclaration des droits de l'Homme ! "

- Don Lockwood (à Lina) : "Vos cheveux oxygénés mijotaient qqch. Boa constrictor !"
- Lina Lamont : "Vos paroles me laissent froides !
- Don Lockwood : - Et mon poing sur la figure ? "

- Cosmo Brown : "Tu penses toujours à cette fille ? "
- Don Lockwood : - Oui !
- Cosmo Brown : - Normal, c'est la seule qui t'ait résisté depuis la maternelle !"

- DL : " Demain, je mets mes meubles aux enchères.
- CB : - Inutile !
- DL : - ???
- CB : - Il n'y a pas de saisie le dimanche...

 

BRIGADOON


- Jeff Douglas (très éméché) : "Franck, mets-ça sur ma note !"
- Le serveur : - Elle n'en peut plus !
- Jeff Douglas : - Moi non plus !"

- Tommy Albright : "Pourquoi doit-on perdre quelque chose pour en comprendre la valeur ?"

- Tommy Albright (dans un bar bondé) : "Il fait chaud ici !
- J. Douglas (toujours éméché ) : -C'est pas las chaleur, c'est l'humanité !"

- J.Douglas : "Donnez-moi une bonne raison ,à moi, un homme étranger, d'être intéresser par votre proposition ?
- Meg Brockers :--Parce que vous êtes un homme et moi une femme !
- J. Douglas : - Eh bien, avec cette philosophie, vous allez faire une longue carrière !"

 

UN AMERICAIN A PARIS

- Jerry Mulligan (à Milo) : "Les robes sont réduites cette années !"

- Jerry Mulligan : Si vous peignez des croûtes, gagnez la vôtre autrement !"

- Jerry Mulligan (à Lise) : "Avec une reliure comme la vôtre, on se demande ce que cache le livre !"

- Jerry Mulligan (à sa concierge) : "Je suis fauché ; donc, je ne mange pas et je n'ai pas le moral. Un seul remède : vin et femmes !"

- Jerry Mulligan : "Chez moi, on me disait sans talent. Ici aussi, mais en français, c'est plus gentil ."

- Adam Cook : " Mon nom est Adam Cook, pianiste doué. Façon snob de dire chômeur !"

- Adam Cook : "J'habite la même baraque que le Rembrandt en herbe."

- Adam Cook : "J'ai obtenu une bourse d'études. C'est la huitième que j'obtiens. Je dois être le doyen des jeunes prodiges !"

- Adam Cook : " Un jour, j'ai dû travailler. J'ai cessé, j'aurai fini par aimer ça !"

- Jerry Mulligan : "Adam, prête-moi 300 francs !"
- Adam Cook : "Désolé, j'ai acheté un timbre, ça m'a ruiné !"

- Henri Baurel : "Permettez-moi...
- Jerry Mulligan : "Non, je ne tape les nouveaux amis qu'au bout d'un quart d'heure !"

- Jerry Mulligan :"Le découragement me stimule."

- Jerry Mulligan : "Plus la soirée est huppée, moins vous devez vous habiller. (en référence à la robe légère de Milo...) "

- Jerry Mulligan : " La civilisation refuse continuellement de s'améliorer : c'est dans sa nature !!"

 

POUR MOI ET MA MIE

- Harry : "Pourquoi ne m'avez vous pas dit que je vous aimais ?"

- Jo : " Que fais-tu quand tu aimes une fille et qu'elle ne sait même pas que tu existes ?"
- Jimmy : "Je ne sais pas... Je continue de l'aimer je suppose..."

- Jo (en référence à Harry) :"Il n'y a rien de plus bas que le nombre 1."

- Jo (en référence à Harry) : "Je parie qu'il salue chaque fois qu'il entend un coup de tonnerre."

- Infirmière : "Voici les brancardiers !"
- Sid : "Je ne pensais pas qu'on avait l'air si mal en point !"